top of page
  • Photo du rédacteurLudivine Nagou

L'interview diversité Un thé avec Julia de Julazie Wedding Planner - Photographe de mariage Yvelines

Dernière mise à jour : 30 oct. 2023

J'ai entrepris une série d'interviews d'acteurs du secteur nuptial : créatrices de robes de mariée, fleuristes, maquilleuses, wedding planners et encore bien d'autres. Donc aujourd'hui on commence avec un thé avec Julia !


J'ai également fait le choix de parcourir plusieurs thèmes précis, pour prendre le pouls de nos métiers sur des sujets tels que l'inclusivité, la diversité des choix, les traditions culturelles, les alternatives éco-responsables, les anecdotes mignonnes et le conseil ultime à offrir aux futurs mariés.


Personnal Branding 2023 Julazie par Ludivine Nagou Photographie

Aujourd'hui, je vous fais une petite immersion dans la vie d'une wedding planner où chaque professionnel apporte sa touche personnelle et son expertise unique.


J'ai partagé un moment chaleureux avec Julia, une wedding planner passionnée. Pour moi, ces interviews ne sont pas simplement des échanges professionnels. Mais aussi une occasion de se retrouver entre prestataires, autour d'un thé ou d'un café, pour partager nos expériences et approfondir notre compréhension de nos métiers respectifs. Un moment de convivialité au service de l'excellence pour nos mariés.



mariage 2023 lauré et Penelope le clos des passerelles escrones
Laure et Pénélope - Le Clos des Passerelles

  • Comment vivre l'inclusivité dans le mariage ?

Alors, un couple qui venait de mariages.net m'appelle et après les questions d'usage, je lui demande si elle souhaite une cérémonie laïque, civile ou religieuse.

Elle me répond civile, oui, et ajoute qu'ils ne pourront pas faire de cérémonie religieuse. Dans ce cas, on pense tout de suite aux personnes qui sont soit divorcées et à un remariage, soit issues de différentes cultures.


Et là, elle me dit "mon compagnon, c'est une femme". Le premier mot qui me vient à l'esprit est : "Oui, et alors ?".

En échangeant, elle m'a surtout dit qu'elle préférait prévenir car d'autres wedding planners lui avaient dit non pour cela.


J'ai trouvé cela hyper dur. Ce qui m'a le plus peiné, c'est qu'elle a déjà été, en tant que cliente, confrontée à ce regard toute sa vie. Et là, en plus, dans le monde du mariage pour un moment hyper important, un moment heureux.

Qu'on ait nos propres convictions sur la religion ou sur d'autres sujets, je comprends, mais on est dans le monde professionnel.


Je trouve dommage que beaucoup de gens prennent des pincettes par rapport à l'homosexualité ou sur d'autres choses. C'est un couple comme un autre, ça ne devrait rien changer à leur vie. Moi, ce sera la même chose, les mêmes tarifs que vous soyez un homme et une femme, deux hommes ou deux femmes, pour moi, c'est la vie et vous serez logés à la même enseigne.


mariage 2021 Audrey et Guillaume salle des fêtes de Morancez
Audrey et Guillaume - Morancez

  • Des différences dans les habitudes culturelles ?

J'ai vu deux choses en termes de culture: la différence entre des mariages réunionnais et des mariages métropolitains et les habitudes américaines.


En métropole, on fait entrée, plat, dessert et seulement après l'ouverture de bal. Alors qu'à La Réunion, on le fait avant, après le cocktail, pour que nos anciens puissent en profiter et qu'ils puissent partir avant et ne pas tenir toute la soirée avec la fatigue. On fait aussi un cocktail plus conséquent car il n'y a pas forcément de repas (ça dépend des familles). Et souvent on danse entre les plats, cela permet de danser bien avant et de s'amuser tout de suite.


Au début, je pensais que c'était quelque chose qui se faisait pas mal aussi en métropole quand je suis arrivée. Et donc à chaque fois, pendant mes premiers rendez-vous, je leur demandais s'ils voulaient cela comme type d'organisation pour le jour j. J'ai vite compris qu'au final, c'était tout le temps entrée, plat, dessert et que cela ne servait pas de leur proposer tout le temps.


Les Américains ont dans leurs habitudes d'avoir des wedding planners mais c'est surtout l'attitude des invités face à nous. Les Français ont souvent l'habitude de demander les horaires et l'organisation aux mariés et eux me les renvoient souvent vers moi pour plus de tranquillité vu que je suis là pour ça. Alors que les Américains, s'ils se posent une question, ils ne vont pas embêter les mariés. Ils vont directement te voir pour avoir les réponses à leurs interrogations.


D'ailleurs aussi, avant que le photographe arrive, ils demandent des photos de point de vue pour être bien placés, que ce soit eux ou leurs décorations et d'être sûrs d'avoir le bon emplacement pour chaque chose. L'idée, c'est d'être sûrs que tout est à sa place. Avec ces quelques photos prises au téléphone, tu sais tout de suite si la position va matcher ou pas.

Il y aussi le moment entre le cocktail et le repas prend généralement beaucoup de temps. Les Français sont partisans d'un cocktail long, ils aiment prendre leur temps, ce qui peux quelques fois créer des temps morts. Alors qu'avec les Américains, quand on leur dit que c'est l'heure, ils y vont directement.


mariage 2023 Clotilde et Cyrille carrousel de Baronville Beville le comte
Clotilde et Cyrille - Carrousel de Baronville

  • Et la diversité des choix ?

Je leur propose toujours une prestation personnalisée à 100%, en fonction d'eux et de leurs besoins. Globalement, on me demande de l'organisation complète. J'ai eu très rarement de l'organisation partielle et en même temps, l'année dernière, j'ai eu énormément de coordination du jour J. C'est 3 façons de faire différentes mais tout aussi sympa.


L'organisation complète ou partielle, tu t'impliques plus dans la prise de décision des mariés. Dans le sens où quand je travaille, par domaine, je propose toujours 3 prestataires.

Je prends toujours 2 prestataires de ce que moi j'entends par rapport aux choix de mes mariés et le dernier quelque chose de totalement à l'opposé. Comme ça, je vois si j'ai bien compris leur demande. Par exemple, quand on me dit "je veux que les photos soient claires", moi je pense tout de suite au style fine art alors que dans l'esprit des mariés c'est peut-être juste un style lumineux qu'ils avaient en tête.


Alors que pour la coordination du jour J, on me demande souvent ce que j'en pense. Je dirai que je mets toujours un peu plus de frein dans la coordination, je suis moins wedding planner mais plutôt accompagnatrice. C'est vraiment leur recherche à eux. Je rencontre quand même toujours tous les prestataires. Je leur demande quels sont les besoins qu'ils ont pour bien réaliser leurs tâches. Et j'intègre tout au planning.


Du côté de mes mariés, c'est surtout des différents choix de thèmes mais aussi de salles de réception. J'ai eu beaucoup de mal dans mes recherches par rapport aux salles. Dans les salles de réception, les wedding planners ne sont pas forcément appréciées ou bien vues car certain(e)s demandent des installations de façon trop cavalière. Moi, je demande toujours des solutions quand quelque chose n'est pas possible et surtout avec courtoisie et bienveillance, mais toujours avec ma rigueur habituelle.


  • Une anecdotes mignonnes ou une histoires insolites ?

J'accompagne toujours mes mariées pour aller aux toilettes. C'est assez drôle car elles n'osent pas demander alors que je suis là pour ça. Il y a un problème de gêne, alors que ça fait un an et demi qu'on fait des essayages et que je suis déjà entrée dans leur intimité.



  • Des alternatives éco-responsables :

Généralement, pour la sortie d'église, c'est soit des bulles soit des pétales. Là où il y a le plus d'alternatives, ce n'est pas forcément le jour J, mais pour le brunch le lendemain. Mes mariés favorisent beaucoup la vaisselle lavable, ce n'est pas toujours évident suivant le lieu. Pour la déco, ils chinent pas mal, avec beaucoup de choses qu'ils peuvent réutiliser. Et souvent après le mariage, ils mettent tout sur le bon coin.


J'ai une de mes mariées qui a acheté toute la déco en seconde main et après l'événement, la revendue à une autre mariée qui se mariait trois mois plus tard. Comme ça la boucle est bouclée, un cycle vertueux.


Dans mon métier, j'ai arrêté de travailler sur papier. Globalement, j'essaie de noter tout sur des notes numériques. Je fais presque tout en digital avec mes mariés. J'évite d'envoyer des mails à rallonge. Je préfère envoyer un sms ou même appeler. J'ai toujours un groupe WhatsApp, je ne sais pas forcément si le fait de conserver des messages de cette façon est moins énergivore mais ça fait quand même moins de papier utilisé. Bon, pour les décisions importantes, je les formalise quand même par mail mais j'essaie au maximum d'éviter.


mariage 2022 évènement et Frederic moulin de lambouray Jouy
Eve et Frédéric - Des baskets personnalisées - Moulin de Lambouray

  • Le conseil ultime aux mariés :

Au-delà d'avoir une wedding planner ! Prendre toujours d'autres chaussures de secours, faire un déroulé carré sans trop se formaliser sur les horaires (ne pas vous mettre trop de contrainte) hors cérémonie. Et aussi, pensez à vos pièces d'identité et celles de vos témoins le jour du mariage pour la cérémonie en mairie. Après je donne tellement de conseils que je ne vois pas forcément le seul truc qui faudrait dire.



2023 Ludivine Nagou Photographie

Notre discussion avec Julia a mis en lumière son approche bienveillante et inclusive de la planification de mariages. Son engagement en faveur de l'équité, son respect des diversités culturelles et son souci de l'environnement font d'elle bien plus qu'une wedding planner, mais une véritable architecte d'expériences inoubliables pour ces couples.


Chaque mariage devient ainsi le reflet unique de l'amour et de la personnalité des mariés, célébrant la diversité qui fait la richesse de ce monde.


D'ailleurs, Julia est une de mes prestataires partenaire ! Vous voulez la contacter ? https://julazie.com - 06 15 02 24 38 - contact@julazie.com - @julazie

Comments


bottom of page